Portail Naissance | Articles | Récits | Bibliographie | Associations | Événements | Rencontres

Adresse de cette page : http://portail.naissance.asso.fr/RecitsDeNaissances

Récits de naissances

(Vous trouverez des récits de naissances sur d’autres sites, par exemple Pôle Périnatalité, Accoucher autrement et le forum «  Votre accouchement ».)
Avertissement :
Ce qui suit n’est pas du prosélytisme pour un choix particulier de lieu d’accouchement ni de mode d’accompagnement. Notre seul parti-pris est de publier des récits de parents qui ont envie de raconter leurs naissances. Il se trouve que ce désir de partage est plus fréquent après un accouchement à domicile. Il se trouve aussi que nombre de ces AAD ont eu lieu après une première expérience traumatisante en maternité, de sorte que les femmes qui ont vécu les deux ont envie de parler de leur cheminement entre ces deux expériences. Mais vous y trouverez aussi quelques beaux récits d’accouchements en structure avec des équipes respectueuses. Nous aimerions en publier plus, car ce serait l’indice d’une satisfaction croissante des usagers, et par delà de l’aboutissement de combats menés par les associations et les groupes professionnels, pour une approche plus respectueuse de la physiologie de l’accouchement. Nous invitons donc les professionnels de santé à faire en sorte que les parents ressentent vraiment le besoin de partager leur vécu dans leur établissement.

Contact : <secretaire(arobase)naissance.asso.fr>

  • Mes deux accouchements (BL, accouchements non-assistés)
    … on est dans une situation très difficile avec les accouchements à la maison en France. D’une part il est à peu près impossible de parler de son projet, à l’avance, avec famille et amis, sous peine de se voir déverser un max de pensées négatives. D’autre part il est de plus en plus difficile de trouver des accompagnants professionnels, si on a décidé d’en prendre, sauf peut-être dans la région parisienne… Enfin, il est difficile de solliciter l’aide ou la présence de tierces personnes, si on se débrouille sans assistance médicale, car ces personnes peuvent être accusées de pratique illégale en cas de pépin. Pour résumer, on se retrouve vraiment seulE.
  • Accoucher normalement (Steve Proulx, accouchement à domicile)
    Grâce à toutes ces précautions, plusieurs recherches concluent que, dans le cas d’une grossesse normale, mettre bas dans son salon est aussi sécuritaire qu’accoucher dans un gros centre hospitalier à côté d’une distributrice de Purell. C’est simplement une question de goût. (…) Anecdote : chaque contraction, vous allez rire, ma blonde les prenait en disant un grand “Ouuuui!”. On est loin de la trame sonore du film d’horreur. On est plus dans l’audio d’un film cochon, mettons.
  • Naissance de Bertil (Edith, accouchement à l’hôpital déclenché à 37 semaines)
    […] j’ai regardé longuement son visage endormi. Comme il était beau et paisible. En attente. Une pause entre presque vivre et presque mourir. Il faisait les deux en même temps.
  • Naissance de Noam (Olivier, forum «  Votre accouchement »)
    Ça a été beaucoup de souffrance, en très peu de temps, mais tellement de bonheur depuis !
  • Naissances d’Anna-Magdalena, Samuel, Mélissa (Marie, accouchements à l’hôpital et à domicile)
    « Soit vous allez être obligée d’ouvrir la mairie spécialement pour nous demain, soit on va se retrouver devant le tribunal pour défaut de déclaration, et là on sera vraiment dans la merde ! » (Walter)
  • Naissance de Fleur (Karen, liste « Naissance », accouchement à domicile après deux césariennes)
    Jean-Louis pleure, je suis tellement envahie de sensations que je ne fais rien à part la prendre contre moi, on se regarde toute les deux étonnées et moi tellement émerveillée. Et je parle, je ne sais plus ce que je dis, j’ai touché le paradis. Je suis dans mon lit au chaud, et je sens que j’ai été touchée par une grâce spéciale. Celle dont toutes les femmes sont revêtues pour enfanter.
  • Naissance de Nora et Jean (Marion G., accouchement en structure)
    Les semaines passent, le premier jumeau est en siège, et l’autre en tête. C’est donc la césarienne obligatoire d’après le corps médical. A chaque visite mensuelle je répète que je veux accoucher chez moi si les bébés se positionnent tous les deux en tête et je passe pour une dingue. Mon médecin pense même que je fais partie d’une secte…
  • Naissance de Noël (Cécile T., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Aujourd’hui je suis fière de moi, fière de mon bébé et fière de mon mari car nous avons tous les trois été les acteurs géniaux de cette belle naissance. Je me sens parfois un peu « nunuche » de n’avoir pas senti à quel point le travail avançait vite, mais ce qui compte c’est que je garde un très grand et très beau souvenir de cet accouchement, vécu complètement avec mon mari, mon compagnon.
  • Les naissances de Nawelle, Allan, Mylann (Raphaëlle V., liste « Naissance », accouchements en structure puis à domicile)
    Les gens me demandent toujours « Alors il est né à la maison ? » avec une pointe de curiosité angoissée dans la voix (certains se permettent aussi un ricanement), et ils ajoutent avant que j’aie le temps de répondre quoi que ce soit : « Ah mais moi ça n’aurait pas été possible ! » parce que « j’ai eu des complications », « le placenta s’est décollé avant que le bébé sorte », « j’aurais eu trop peur », « j’aurais peur d’avoir mal », « j’ai eu une hémorragie, c’était une vraie boucherie », « j’ai le bassin trop étroit », « ma femme a déjà eu une césarienne, alors le deuxième c’était obligatoirement pareil », « ah ben c’est simple si le docteur avait pas été là mon bébé été mort »… et ainsi de suite.
  • Naissance d’Alice et Valentin (Carine et Fred, accouchement de jumeaux à domicile)
    « De cette naissance, j’ai le doux souvenir de cette communion avec toi, de ces étapes franchies ensemble, de ce lâcher-prise qui nous a permis d©ˆaccueillir nos bébés. »
  • Naissances de Célia et d’Aurèle (Frédérique, accouchement à l’hôpital puis à domicile)
    Frédérique a eu deux enfants. Le premier en maternité, un accouchement « classique » avec toute la panoplie de l’hypermédicalisation - perfusion de glucose, péridurale, extraction instrumentale et épisiotomie - suivi d’une « dépression postnatale » comme 10 à 15% des jeunes mères en France. La seconde fois, elle a choisi d’accoucher à domicile, accompagnée par une sage-femme.
  • Naissance d’Ysalis (Stéphanie Souhaité, accouchement à domicile)
    Nous sommes tous sortis grandis de cette expérience. Les obstacles mis sur notre route pendant ma grossesse m’ont permis d’apprendre beaucoup de choses sur moi et sur les autres. Cela m’a entre autres permis d’accepter les peurs des autres et de réaliser qu’il était inutile de les endosser, que seul ce que je ressentais avait de l’importance.
  • Naissance de Loolapop (Aurélie D., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Une histoire de femmes, de Terre, de matrice, où un homme n’a pas sa place, il ne la prend pas mais je ne lui laisse pas non plus la prendre, comme une vraie communion finalement, pas main dans la main comme je le croyais; mais sans parler nous avons compris ce que chacun attendait de l’autre…
  • Naissance d’Achille) (Isabelle, accouchement à domicile)
    F. n’a pas perdu son sang froid quand elle s’est rendue compte de la présentation (en siège). Elle a pris ses responsabilités et nous a fait confiance à Achille et moi. De cette façon, elle nous a évité un transfert en maternité qui aurait été assez stressant pour tous, et une césarienne en urgence. Elle qui refuse en général de faire un siège à domicile, elle a eu les bons gestes pour nous aider tous les deux à mettre Achille au monde…
  • Naissance de Julie (Corinne, accouchement à domicile)
    J’ai eu l’accouchement que je souhaitais : à la maison. Un accouchement où tout s’est bien passé. Une belle naissance… nous avons accueilli notre fille simplement… je voudrais par ce témoignage encourager toutes les futures mères qui ont choisi d’accoucher à la maison !
  • Naissance d’Alyssa (Sabine, témoignage IMG)
    J’espère que ce témoignage pourra aider les parents confrontés à une IMG (interruption médicale de grossesse) à mieux vivre cet accouchement si particulier.
  • Naissance de Basile (Emmanuelle, liste « Naissance », accouchement à domicile)
    (…) nous sommes si bien tous les cinq après une telle ascension et une telle rencontre de vie, pourquoi ne pourrions nous pas rester un peu là, sur cette montagne ?
  • Naissance de Maïa (Annelise et Mathieu, liste « Naissance », accouchement à domicile)
    J’ai le POWER ! :o)
  • Naissance de Germain (Virginie L., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Une petite voix trottine dans ma tête, dans mon coeur, dans mon corps : et si on recommençait un jour ???
  • Naissance de Loïc (Anne B., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Il a pris sa place dans la fratrie très naturellement, comme si depuis toujours elle lui avait été réservée.
  • Naissance de Lila (Claudia R., accouchement à domicile)
    Il a fallu une 3e naissance à la maison pour que ça se passe comme dans les livres…
  • Naissance de Roxane (Pascale F.P., accouchement à domicile, transfert pour rétention placentaire)
    Je suis intimement persuadée que cette naissance “consciente” m’a donné force, confiance en moi et sérénité.
  • Naissance de Victor (Natacha B., accouchement à domicile, présentation en siège)
    Demain je recommence, tout de suite même !
  • Naissance d’Eliott (Marie-Gabrielle F., accouchement inopiné à domicile)
    Je crois que cet accouchement fut une des plus belles choses qui me soient arrivées·
  • Naissance de Yaël (Valérie, liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Ils discutent, à côté. Nous, on progresse. C’est drôle de sentir les changements sous ma main, humidité et douceur, ça change, un fruit mûr à point vient s’offrir. A chaque contraction, des sons de plus en plus librement inspirés, un peu de tout…
  • Naissance de Jonas (Lisa L., accouchement en maternité)
    Je tiens à envoyer mon histoire pour montrer qu’un accouchement dans la simplicité et l’humanité est aussi possible à l’hôpital. Je ne défends pas pour autant à tout prix cet endroit, juste je témoigne en mon nom, pour dire que je ne me suis pas sentie dépossédée de ma faculté d’enfanter.
  • Naissance de Fantin (Elise L., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Je l’ai pris contre moi et il m’a dévisagé pendant un instant qui m’a paru une éternité : « C’est donc toi ma mère… ».
  • Naissance de Lucile (Stéphanie C., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Je me redresse pendant la poussée. Je comprends que le bébé va naître, maintenant, en une seule poussée. Je baisse la tête pour le voir sortir de moi. Sa tête et juste après une main apparaissent. Tourné vers la gauche, les yeux ouverts. Puis son corps tout entier sort de moi…
  • Naissance de Nathanaël (Marie L., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    … lorsque j’ai vraiment senti la force de la tete contre ma vulve, la j’ai de nouveau eu peur, mais une peur terrible, et difficile à nommer, j’avais peur de pousser, et en meme temps c’est la seule chose que je pouvais faire pour me soulager.
  • Naissance de Liam (Céline B., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Ma vie a changé pour toujours, je ne sais pas encore comment mais je sais, je sens que plus rien ne sera jamais comme avant. J’ai vécu une expérience unique qui a changé à jamais ma vie.
  • Naissance de Loïc (Florence, liste « Naissance », accouchement en maternité) suivi de «  Pourquoi je souhaite accoucher à domicile pour mes prochains enfants »
    Si j’avais su que la rupture de la poche des eaux pouvait bloquer bébé, j’aurais refuser la rupture de la poche des eaux. J’aurais ainsi pu éviter tout cet engrenage médical et je n’aurais pas tenu compte de la remarque de la sage femme, mais on ne sait pas tout et accoucher seule est difficile.
  • Naissance d’E. (Emilie A., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Je suis trop fière, trop heureuse. Je ne regrette rien du début à la fin…
  • Naissance d’Ethan (N.S., liste « Naissance », accouchement en maternité)
    Grâce au chemin parcouru en lisant cette liste, je suis contente de la façon dont s’est déroulé l’accouchement et le début de l’allaitement.
  • Naissance de Charlotte, Timothée et Théophile (N.D., accouchements en maternité)
    Je n’ai pas vécu l’accouchement dont je rêvais, mais c’en était quand même pas loin. Peut être la prochaine fois… J’ai envie de faire des bébés juste pour le plaisir d’accoucher!
  • Naissance de Lila (I.P.., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Cela me fait sourire, j’avais prepare tout un tas de matos pour “une naissance heureuse”, musique Mozart et cie, bougies, brule-parfum avec un melange de huiles essentielles que j’avais selectionees avec soin. Tout cela oublie dans le placard. Cela s’est passe encore une fois trop rapidement…
  • Naissance de Camille (C.T., liste « Naissance », accouchement en maternité)
    Je voulais tellement réussir mon allaitement, je m’étais énormément informée là-dessus (et heureusement car sinon je crois que ça aurait foiré étant donné l’atmosphère anti-allaitement de S.), je regrette de n’avoir pas fait le même travail sur l’accouchement, la naissance. Je pensais que toutes les maternités étaient pareilles…
  • Naissance d’Eloïse (C.G-F., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Soudain une extraordinaire poussée arrive. Tout mon être pousse sans que je ne le décide vraiment…
  • Naissance d’Emma (Nathalie & Gilles, liste « Naissance », accouchement en maternité)
    Je n’en reviens pas de l’intensité de ce que je viens de vivre, j’ai juste un peu peur que mon mari n’ait été choqué, mais non, il est ravi, il a mis sa fille au monde lui-même.
  • Naissance de Robin (Blandine R., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir escaladé l’Himalaya, jamais je ne pensais avoir la “détermination” suffisante (plutôt que le “courage”) pour aller au bout de ce projet, et intérieurement je pensais que le jour J je bifurquerais pour emprunter le chemin le plus fréquenté, celui de l’hôpital, où (…) “s’il arrive quelque chose, c’est juste la faute à pas de chance”, alors qu’à la maison, cela impliquait que je sois prête à prendre mes responsabilités, mais n’est-ce pas cela au fond le prix de la liberté?
  • Naissance de Manon (G.B., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Nous sommes si étonnés de la facilité des choses, de la vie qui continue, de tant de bonheur… C’était tellement simple, tellement naturel, exactement ce qu’il nous fallait, que c’est inestimable.
  • Sophie, ma désirée, suivi de Anna, voyage dans les limbes (C.L., liste « Naissance », accouchement en maternité)
    Elle ouvre la couveuse, sort ma toute petite, et me la pose dans les bras, avec tout ses tuyaux. Ce fut un moment magique, indescriptible…
    (…)
    Après le passage, je ne me souviens d’aucun examen de col, d’aucune contraction dans son ensemble. Tout ce que je sais c’est que je ne regardais plus. Mes yeux s’étaient tournés vers l’intérieur. Il n’y avait plus ni corps, ni intelligence, ni pensée. Le temps et l’espace s’étaient resorbés en un seul point autour duquel ma mémoire a tracé quelques pointillés d’événements sans durée, pas toujours dans l’ordre chronologique. Au-delà des pointillés ne reste que la sensation persistente d’une souffrance indicible et continue. Ce vide est effrayant.
  • Naissance de Luna (Charlotte et Juanlu, liste « Naissance »)
  • Naissance d’Esteban (Charlotte et Juanlu, liste « Naissance »)
    Cette décision était la nôtre, pour notre fils, pour qu’il soit accueilli dans le respect et dans l’amour, pour que lui soient épargnées les violences faites aux nouveau-nés à l’hôpital, mais plus nous avançons, plus nous découvrons ce que lui nous donne, ce qu’il nous a apporté.
  • Naissance d’Aël, récits de Marion et de Patrick. (Marion & Patrick L.G., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Je suis sur le lit et face à moi deux visages, bienveillant, deux visages ballottés par les vagues des bougies. Deux apparitions, mystérieuse présence, calme. Comment peuvent-ils être aussi calmes et aussi beaux devant cette tempête qui rugit? Oui ils sont beaux à me regarder me déchaîner.
  • La naissance de Lorenzo (F.J et F.K., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    côté maman
    côté papa
    côté sage-femme
  • Naissance de Loline (C.R., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Si c’était à refaire? Avant tout, j’ai senti nettement que la tranquillité d’être seule, de ne pas avoir à partir, a permis un accouchement rapide et sans aucune inquiétude.
  • Deux récits de naissances (P.D., liste « Naissance », accouchements en maternité)
    Concernant la mise en oeuvre de “ressources personnelles”, la grande différence que je vois entre la première et la deuxième naissance c’est la peur (une trouille bleue) remplacée par une grande confiance…
  • Naissance de Jézabel (N. L.-M., liste « Naissance »)
    L’élaboration d’un projet de naissance a contribué au vécu positif de cette naissance.
  • Mon premier accouchement (B.R., liste « Naissance ») suivi de « Quelques chiffres en France »
    (…) on a remercié le gynéco pour tout ce qu’il avait fait, pour nous avoir évité la césarienne, pour avoir “sauvé” notre enfant…
  • Mon deuxième accouchement (M.M., liste « Naissance », accouchement en maternité)
    Si je m’intéresse de plus en plus au sujet de la liste, c’est que cette expérience m’a convaincue d’une réelle dépossession des futures mères de la naissance, et que cet état de fait me semble inacceptable, et lourd de conséquences sur la parentalité en général…
  • Naissance de Bertille (Stéphanie C., liste « Naissance », accouchement à domicile après une césarienne, voir Naissance de Jules)
    A aucun moment la douleur ne m’a dépassée, ni terrifiée. J’ai crié à chaque contraction dès le début. Avant l’accouchement j’avais peur d’être intimidée et gênée par la présence des voisins mais je n’ai pas pensé à eux une seconde. J’ai adoré crier…
  • Naissance de Capucine (D.C., liste « Naissance », accouchement en maternité)
    Voilà un peu ce qui m’amène à désirer vivre mon accouchement, à en être la première actrice. Et puis, apporter un accueil différent à notre deuxième bébé…
  • Naissance de Mathieu (F.B., accouchement en maternité)
    Mathieu était dans sa couveuse, un beau bébé, tout propre, nettoyé, dans sa petite couche, en train de dormir en suçant son pouce. Je continuais à pleurer, de joie bien sûr, mais aussi de “douleur” car j’ai eu l’impression à cet instant qu’il était comme “tombé du ciel”. Etait-ce vraiment le mien ?
  • Naissance d’Anaëlle (A.C., liste « Naissance », accouchement en maternité)
    Je suis heureuse, tout va bien, tout s’est bien passé, tout s’est merveilleusement bien passé (juste la perf dans le bras qui me gène, j’ai hâte qu’on me l’enlève, mais ma tension est très elevée, alors je dois la supporter encore un peu). J’ai mis au monde mon bébé, sans aucune intervention indésirable, sans peri. Je suis fière de moi, je suis heureuse de l’avoir fait.
  • La naissance d’Aurore, mon bébé mort-né et la naissance de mon deuxième bébé mort-né (S.G., site «  Périnatalité Info »)
  • Naissance de B.. (S.B., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Pour K., je sais que c’était vraiment très fort de pouvoir sentir son bébé sur lui juste après la naissance, de dormir avec lui alors que pour les deux premiers, il avait dû rentrer à la maison tout seul…
  • Naissance de T.. (E.R., liste « Naissance », accouchement en maternité)
    Je ne sais pas qui tire comme ça mais il a beaucoup de force : j’ai l’impression que mes entrailles vont se déchirer et sortir avec le bébé, puis c’est le silence, tout le monde sort, et me laisse là pendant les minutes les plus longues de ma vie. Je touche mon ventre vide, mon bébé est parti : ils me l’ont arraché. Je pense qu’il est mort et que c’est pour cela que personne ne vient.
  • Naissance d’A.. (E.R., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    La pénombre, le silence nous accompagnent toujours, la sage-femme est partie, elle est vraiment très sage, je n’en reviens pas…
  • Naissance de Lara. (M-C.S., liste « Naissance », accouchement en maternité)
    Bref, j’ai échappé à tout. J’ai accouché naturellement. J’ai eu beaucoup de chance; une autre sage-femme aurait sans doute appelé l’anesthésiste. On ne m’a rien proposé (rasage, lavement, goutte à goutte).
  • Naissances d’Anthony et de Thomas. (M.K., accouchements en maternité)
    Je souhaite à toutes les femmes d’accoucher dans les mêmes conditions que mon deuxième accouchement. Merci d’avoir pris le temps de me lire, merci de diffuser mon témoignage…
  • Naissance de Julie. (M.W., liste « Naissance », accouchement avec césarienne)
    Mon histoire n’est pas extraordinaire, mais aujourd’hui, avec le recul, les regrets sont présents: regret d’avoir été si docile, regret d’avoir eu une foi aveugle dans le personnel médical, regret de ne m’être posée aucune question le moment venu: pourquoi venir en urgence pour une légère fissure de la poche des eaux, pourquoi devoir rester allongée pendant des heures sous monitoring, et pourquoi subir cette césarienne sans plus d’explication: danger pour le bébé ou autre…
  • Naissance de Maël. (F.B., liste « Naissance », accouchement à domicile)
    Maël n’a été habillé que le soir et baigné le lendemain soir. Il est d’un calme olympien et adore entendre les rires de son frère et sa soeur qui l’ont découvert le soir à 18h. (Hum, ils sentaient bon la vache!)
  • Mon accouchement sauvage (Forum « Aufeminin.com »)
  • La naissance de Clara (Sonia Thorens, Denis Richer, Andréine Bel, Bernard Bel, accouchement à domicile)
    On nous dit souvent que l’accouchement ne devrait pas être traité comme une maladie. Mais cette phrase contient implicitement une perception de la maladie comme un échec incontournable. Alors que, si la maladie était envisagée comme un processus de normalisation — le pathologique faisant partie, en quelque sorte, du physiologique - on la traiterait d’une manière complètement différente. Car la maladie, aussi bien que la naissance, n’a pas besoin d’être contrôlée, mais accompagnée, comprise et accomplie.
  • Mon accouchement non-assisté: la naissance de mon dernier enfant (Casey Makela)
    Je ne pourrais jamais être une sage-femme militant pour l’accouchement naturel/à domicile aujourd’hui si je n’avais pas fait ce que j’ai fait lorsque c’était mon tour d’accoucher.
  • La naissance de Charlie (Kiley Myers)
    Ce bébé a été dès le départ un membre de notre famille, et n’a jamais été un “petit étranger” dans notre logis. Charlie est exactement là où il faut.
  • Naissance sauvage (Andréine Bel)
    Dans le monde entier, l’accouchement spontané est devenu marginal, blessé, renié. Avec lui les femmes ont tout perdu, jusqu’au droit de se donner le droit… Leur droit à l’accouchement sans perfusion, sans ciseaux, sans technologie, libre de toutes entraves, qui redonne à la femme et à l’homme leurs voix et à la naissance son potentiel. Telle est la revendication majeure dont le 21e siècle pourrait bien accoucher.
  • Wild birth (Andréine Bel)
    In the whole world, spontaneous childbirth has become marginal, wounded, disavowed. With its loss women lost everything, even the right to claim their rights. Their right to birth without drips, without scissors, without technology, free of any restriction, giving back a voice to women and men, and its potential to birth. Such is the major claim that this 21st century might well give birth to.

Lisez aussi…